• Erika Grondin

La mudra : L'Energie des doigts

Lors de vos séances de yoga ou de méditation, il vous est peut-être déjà arrivé de faire une certaine gestuelle avec vos mains. Jointes sur la poitrine ou posées sur vos genoux les paumes vers le ciel, ces postures ont des symboliques bien particulières. On appelle ces positions des doigts et des mains les hastas mudras, soit le yoga par les doigts. Réalisés depuis des millénaires par les yogis du monde entier, ces mouvements sont emplis de significations. Correctement accomplis, ils agissent positivement sur les énergies du corps et de l'esprit. Qu’est-ce que les mudras, d’où nous vient cet enseignement et comment enrichir votre pratique grâce à elles, nous allons tout vous expliquer dans cet article.


Qu’est-ce que les mudras : des pratiques ancestrales


En sanskrit, le terme « mudrā » signifie « sceau ». À mi-chemin entre le réel et l’au-delà, les mudras apparaissent dans les védas (textes hindouistes religieux) il y a plus de 3 000 ans. Déjà à l’époque, les hindous les utilisaient dans leurs expériences spirituelles afin d’invoquer les divinités. Bien que d'origine indienne, elles se sont progressivement exportées vers l’Asie centrale, l’Extrême-Orient, le Tibet et jusque dans les tous studios de yoga du monde entier.


Aujourd’hui, elles représentent les gestes sacrés et symboliques effectués avec les doigts en yoga et en méditation. Ce sont, en quelque sorte, des asanas des mains. Chaque posture renvoie à une fonction particulière ou un point du corps, stimulant alors toute la zone. Sur le plan psychique, les mudras permettent d'ancrer une intention (se concentrer, apaiser une douleur, renforcer sa fertilité, etc.) et aident à la transmission d’un objectif vers le mental.


Les mudras pour un corps et un esprit équilibrés


Pour les yogis, une chose est certaine : de l’énergie vitale circule dans l’organisme grâce à des canaux, nommés nadis dans le jargon. En grande majorité, ils se retrouvent à la surface de nos pieds et de nos mains.


Ces dernières sont de puissants transmetteurs de vitalité : la paume la réceptionne et la pulpe la transmet. En accolant un doigt à un autre pour travailler une asana en particulier, la force est retenue ou redistribuée dans une partie bien précise du corps et de l’esprit, afin de la stimuler. Des mudras correctement effectuées peuvent avoir de nombreux bénéfices, allant jusqu’à soigner des maux physiques ou psychiques.


Harmoniser et rééquilibrer le corps sous ses aspects physiologiques, psychiques et spirituels sont les premiers objectifs de l’exercice. Les émotions sont mieux contrôlées, la concentration est plus forte, le corps et l’esprit ne font plus qu’un avec l’univers.


À chaque doigt son élément


Selon l’ayurveda, médecine traditionnelle indienne, chacun de nos doigts correspond à une notion spécifique de l’univers. En ce qui concerne les mudras, la tradition védique estime que les cinq doigts de la main sont reliés à cinq éléments :


- le pouce s’associe au feu (agní, en sanskrit) et harmonise les énergies du corps ;

- l’index se relie à l’air (vāyu) et stimule la pensée et la créativité de l’esprit ;

- le majeur se rapproche de l’univers (ākāśa) et coordonne notre vie ;

- l’annulaire se joint à la terre (prithvi) et préserve le corps ;

- l’auriculaire se lie à l’eau (jāla) et favorise l’interaction avec l’extérieur.


Achever des combinaisons par le yoga des doigts fait travailler ces différents éléments entre eux, dans le but d’atteindre la plénitude.


Trois principaux mudras lorsque l’on débute en yoga


Il existe plus d’une centaine de mudras différentes. Chacune d’entre elles a sa propre signification et son effet sur l’esprit et le corps : mieux s’enraciner, avoir plus de force, améliorer sa compassion, etc. Découvrez les principales asanas des mains à effectuer lors de vos pratiques spirituelles.


Añjali mudrā : être reconnaissant

Cette mudra s’effectue en joignant ses deux mains à la poitrine, les doigts vers le ciel, comme pour faire une prière. L’anjali mudra associe le yin et le yang, le spirituel au matériel. Ainsi réalisée au niveau du chakra du cœur, elle instaure l’harmonie, la paix, mais aussi l’amour. Appliquée lors d’une séance de méditation, elle permet d’exprimer toute sa gratitude.


Jnāna mudrā : se rapprocher de l’univers

Les paumes ouvertes vers le ciel, la pulpe de l’index ramenée sur l’ongle du pouce, et les trois autres doigts tendus, la position jnana mudra est souvent exécutée au moment de la méditation. Le feu et l’air ainsi connectés, l’énergie vitale chemine en soi. Cette mudra aide à se recentrer, et à être au plus proche de l'univers.


Prāna mudrā : activer l’énergie dormante du corps

Le mouvement de la prana mudra rassemble l’annulaire, l’auriculaire et le pouce. Trois éléments sont ainsi réunis (la terre, l’eau et le feu) afin de purifier le corps et d'accroître la force vitale. Les émotions désagréables sont évacuées, et tout élément alourdissant le fonctionnement de l’âme et du corps est expulsé. Les cellules se régénèrent, réactivant ainsi les fonctionnalités affaiblies de l’organisme.


Quand effectuer le yoga par les doigts ?

Les mudras sont complémentaires aux enseignements yogiques de façon générale. Le yoga par les doigts s’effectue lors des exercices de respirations ou de méditation, de la réalisation de certaines asanas ou en chantant des mantras, entre autres. Il n’y a aucun prérequis, si ce n’est se lancer et être à l’écoute de son corps. Testez donc cette exploration, les mains immobiles mais un peu réchauffées, en position de repos assis ou debout, mais détendu. Si certains mouvements requièrent un peu d’entraînement, d’autres sont assez innés. À force de vous exercer, vous parviendrez à augmenter votre champ énergétique. Chez les personnes les plus expérimentées, des picotements ou de la chaleur peuvent se faire ressentir. Accordez à votre action le temps qui vous semble nécessaire. Dans tous les cas, vous en ressentirez les bénéfices. Vous savez maintenant ce que sont les mudras. Il ne vous reste plus qu’à les incorporer petit à petit à votre pratique du yoga. Chez Don’t Worry Be Zen, ce sont également des postures que nous travaillons. Conscient de leurs significations et des bienfaits qu’ils peuvent apporter, vous ne pourrez certainement plus vous en passer !

13 vues0 commentaire