• LENA Gallouze

3 bonnes raisons d’améliorer sa respiration

Mis à jour : juin 5

Apprendre à respirer : la clé du bien-être


Quoi de plus naturel et de plus important que de respirer ? Rien, et pourtant, notre souffle est loin d’être au cœur de nos préoccupations. Alors que nous entraînons notre mémoire, ou que nous musclons notre corps, notre respiration, elle, est plutôt négligée. Pourquoi ? Tout simplement, parce que nous n’imaginons pas à quel point développer cette faculté peut être bénéfique.

Toutefois, instinctivement, nous prenons une grande inspiration pour nous donner du courage. Il nous arrive, aussi, d’avoir besoin d’air pour échapper à certaines situations étouffantes. Les techniques de respirations ne nous sont, donc, pas totalement inconnues. Mais pour les retrouver et les maîtriser, il nous faut les réapprendre.

Des pratiques respiratoires existent depuis des millénaires. Elles sont le pilier de gymnastiques douces, telles que le Pilates qui allie respiration profonde et exercices physiques ou encore du Yin yoga qui incite à l’écoute respiratoire. Une bonne respiration génère une circulation fluide et harmonieuse des énergies et crée les conditions de notre bien-être.

Imaginez-vous progresser sur le plan mental, physiologique, et émotionnel grâce au simple fait d’inspirer et d’expirer. Afin de rendre cela plus concret et de finir de vous convaincre, voici les trois bonnes raisons d’améliorer votre respiration.

1-Renforcer son mental en misant sur la respiration

Ne plus penser à rien, quel bonheur ! Mais est-ce réalisable ? Pas tout à fait. Notre cerveau est une machine à produire de la pensée, alors l’en empêcher serait peine perdue. Mais, rassurez-vous, l’apaisement est possible dès lors que le cerveau est accaparé par un objectif précis.

Essayez de diriger toute votre attention sur votre respiration, sans la contrôler, mais juste en étant conscient. Focalisés sur l’air qui pénètre nos narines, nos poumons et toutes les cellules de notre corps, nous sommes dans l’instant présent, nous méditons. L’esprit est soulagé, les jugements et les pensées cessent de nous envahir, elles passent leur chemin.

Méditer c’est respirer, et pour aller plus loin les techniques de yoga participent à cette paix intérieure. Le souffle est au cœur de la relation, et ne cesse de l’enrichir. S’installer dans la posture et vivre pleinement ce cycle respiratoire aboutit à l’harmonie du corps et de l’esprit.

Ainsi, la technique du pranayama ou respiration alternée nous apprend à alimenter en oxygène la partie droite et la partie gauche de notre cerveau. Cette pratique instaure le calme et l’équilibre. Avec le yin yoga, le corps respire dans l’immobilité grâce à des postures douces. Alors, tout notre être s’éloigne des modèles de performance qui caractérisent notre mode de vie. Le ralentissement s’impose et le relâchement s’installe.

La science valide l’influence du souffle sur notre attention. Celle-ci s’accroît ou décline avec le cycle respiratoire. La synchronisation entre la respiration et l’attention est totale lorsque l’on est bien concentré. Respirez et allégez votre esprit.

2- Renforcer sa vitalité en prenant le contrôle du souffle

Nous respirons mal et nous ne nous en rendons même pas compte. Saviez-vous que nos cellules, sous-alimentées en oxygène, produisent moins d’énergie ? Non ? Les conséquences sont pourtant bien là. Vous vous surprenez à bâiller tout au long de la journée, votre migraine ne relâche jamais la pression et votre degré de concentration est proche de zéro. De notre respiration dépendent tellement de choses, telles que la circulation sanguine, la digestion, l’assimilation des nutriments et le tonus en général, entre autres.

Heureusement, en respirant consciemment nous avons la possibilité de pouvoir agir sur l’amplitude et la fréquence de notre respiration. Nous quittons ainsi le mode automatique pour modifier notre état interne en influençant notre ventilation. Les exercices respiratoires que nous propose le yoga, traditionnellement ou encore le Pilates dans une approche plus moderne sont le moyen de récupérer ce pouvoir.

Bien entendu, survivre avec une respiration superficielle est possible, mais votre vitalité ne sera pas au rendez-vous. Nous faisons l’erreur de compter sur les vacances pour nous reposer, mais pour nous redynamiser il est incontournable de se réapproprier la respiration. Elle est le pilier central, car son contrôle permet de tout contrôler. Ainsi, une respiration abdominale stimule le fonctionnement des organes et tonifie les muscles. Une expiration forcée engage les abdominaux et le diaphragme, ce mécanisme sollicite le système immunitaire.

Les scientifiques constatent sur le plan physiologique, une baisse de la tension artérielle et même une augmentation de la DHEA (hormone de jouvence), ils confirment les avantages bien réels des pratiques ancestrales. Maîtrisez votre respiration et vous vous sentirez tellement mieux.

3- Améliorer sa respiration et gagner en sérénité

Notre façon de respirer dit beaucoup de choses sur notre état émotionnel et psychologique. À l’approche d’un danger, notre respiration s’accélère et le souffle devient court. Les émotions fortes peuvent aller jusqu’à bloquer notre inspiration. Tout cela a un sens, notre corps se met en alerte pour de bonnes raisons. Il n’est donc pas question de refouler ces émotions, mais plutôt de trouver un équilibre et de garder la maîtrise de soi. Même si la respiration est influencée par les sentiments, ne perdons pas de vue que l’inverse est, également, vrai. La pratique du souffle libère du stress et de l’anxiété.

Vous l’avez probablement remarqué, extérioriser ses difficultés, ça fait un bien fou ! Certains cherchent un endroit désert pour hurler leur douleur et d’autres passeront plutôt quelques heures au téléphone dans le but de vider leur sac. Le plus simple est encore de vous habituer, au cours de la journée, à vous appliquer à prendre des respirations profondes. Ce mode libère les endorphines, qui sont de puissants neuro-modulateurs.

Les exercices respiratoires que l’on retrouve dans les pratiques douces sont nombreux et variés. Tous sont de parfaits guides vers la libération des tensions et des émotions profondes. Ils favorisent une attitude positive qui nous rapproche de la joie et du bien-être. Prendre pleinement conscience de sa respiration et de ce qu’elle génère est gage de paix intérieure. Prenez une profonde inspiration, c’est un tranquillisant naturel.

La vie démarre et se conclut par un souffle. Selon les yogis la respiration est au cœur de toute question humaine. La contrôler permet de tout contrôler. La changer c’est changer notre rapport à nous-mêmes et au monde.

Votre respiration mérite d’être redécouverte, si vous souhaitez intégrer les techniques de respiration dans votre quotidien, rejoignez-nous.


LENA Gallouze



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout